Soins & Hygiene


qualite-et-hygiene

Le piercing devenu un acte rependu et peu douloureux, il nécessite quand même que l’on y prête une attention particulière. Comme toute effraction sous cutanée et superficielle, celui-ci est emmené à d’éventuelles désagréments si les soins ne sont pas respectés.

Les Soins

Langue :
Bain de bouche avec un produit du type Eludril bien dilué avec de l’eau 2 fois par jours pendant le première semaine et 1 seule fois par jour la deuxième semaine. Il est également important de se rincer a l’eau si vous grignoter ou fumer pendant la journée.
Les tours de bouche :
Désinfecter avec de la Biseptine deux fois par jour a l’aide d’un coton-tige puis un bain de bouche 1 fois par jour avec un produit du type Eludril bien dilué.
Le nez :
Utiliser un coton-tige imbibé d’un produit du type Biseptine autour du piercing 2 fois par jours pendant 1 à 2 semaine ainsi que spray nasal a l’eau de mer 1 fois par jour a l’intérieur de la narine pendant 1 semaine.
Les Oreilles :
Désinfecter avec de la Biseptine deux fois par jour à l’aide d’un coton-tige pendant 1 à 2 semaine.
Le nombril :
Désinfecter avec de la Biseptine deux fois par jour à l’aide d’un coton-tige pendant 1 à 2 semaine.
Arcade :
Désinfecter avec de la Biseptine deux fois par jour a l’aide d’un coton-tige pendant 1 à 2 semaine
Téton :
Désinfecter avec de la Biseptine deux fois par jour a l’aide d’un coton-tige pendant 1 à 2 semaine
Surface :
Désinfecter avec de la Biseptine deux fois par jour a l’aide d’un coton-tige pendant 1 à 2 semaine. Il est important de bien respecter les soins et de toujours se laver les mains avant de désinfecter votre piercing.

IMPORTANT :

Ne pas utiliser la Biseptine plus de 2 fois par jour car cela pourrait entrainer des rougeurs ou une irritation de la zone piercée.

Après le piercing :

Ton piercing peut éventuellement te démanger, enfler, une légère couleur jaunâtre : la lymphe aidant à la cicatrisation du canal peut s’écouler. Il peut même saigner sensiblement lors des premiers jours et peut aussi présenter des croûtes autour de la plaie. Pour enlever la croûte utiliser un coton tige préalablement trempé dans de l’eau chaude en contournant le bijou. Vous devez bien vous laver les mains avant de toucher votre piercing.

Cicatrisation :

L’aspect du piercing en surface ne correspond pas toujours à ce qui se passe à l’intérieur.
La peau met minimum 3 mois pour se recréer.

Lobe :
environ 3 mois
Cartilage :
environ 6 à 12 mois
Nez :
environ 3 mois
Septum :
3-5 mois
Arcade :
4-6 mois
Bridge :
4-6 mois
Tours de bouches :
1-2 mois
Langue :
1-2 mois
Surfaces :
6-9 mois (Ils peuvent éventuellement être soumis à un rejet corporel après plusieurs mois.)
Tétons :
3-6 mois
Nombril :
6-9 mois
Génitaux féminin :
1-3 mois

Pour certaines zones ils est possible de voir apparaitre une cicatrisation en chéloïde ( petite surplus de chair à la naissance du tunnel du piercing. Celle-ci peut être résorbable avec une crème délivrée sous ordonnance par votre médecin traitant)

Les pratiques à éviter

Il faut faire attention aux habits que l’on porte, éviter ceux dans lesquels le bijou a tendance à se coincer.

Eviter les mouvements qui sollicitent trop la zone où se trouve le piercing. Ne jouez pas avec votre bijou.

Ne pas enlever le bijou avant la cicatrisation complète.

Il faut éviter les produits antiseptiques trop forts comme l’alcool, l’eau oxygénée, la Bétadine … Ils abîmeraient vos tissus.

Eviter de le nettoyer trop souvent vous ne feriez que ralentir le processus de cicatrisation.

Eviter de vous baigner pendant minimum deux semaine, il existe des bandages étanches.

Eviter l’absorption massive d’excitants.

Eviter tous les produits cosmétiques ou d’entretien corporel sur et autour du piercing.

L’histoire du piercing par emplacement

Oreille :
Ce piercing permettait de distinguer une personne riche d’une personne pauvre.
Dans le sud de l’Afrique, les tribus stretchaient les trous et plus il était grand, plus grand était leur rang social.
Nez :
Son origine date d’il ya 4000 ans au Moyen Orient. Il permettait de se distinguer socialement des autres.
Dans les années 1960/1970, il fut adopté par les punk et les hippies.
Septum :
Son origine vient des Papous et d’autres tribus tribales très anciennes.
Langues :
Dans les temples aztèques et mayas, les prêtres se perçaient la langue lors de rituels pour communiquer avec les Dieux.
Lèvres/Labret :
Les tribus africaines et sud-américaines s’ornaient les lèvres de bijoux en or pour séduire.
Téton :
Le piercing au téton était considéré comme signe de force, de virilité et d’endurance. Les romains se perçaient les mamelons pour tenir leurs capes et pour montrer leurs hauts grades.
Nombril :
La première trace du piercing au nombril remonte aux Egyptiens, seules les familles royales avaient le droit de se percer le nombril.
Surface :
Ces piercings sont le résultat de performances.

Pour conclure, il faut savoir que nous sommes à votre disposition pour la moindre question lié à votre piercing.
Sachez aussi que tous les membres de notre équipe on suivies une formation hygiène sur les actes de tatouages et piercings par effraction cutanée auprès d’organisme spécialisée. Une attestation pour chaque membre de notre équipe a été délivrée et visible au sein de notre boutique.